Informations touristiques Colombie : tout pour préparer votre séjour

Pour profiter au mieux de votre séjour en Colombie, vous aurez besoin de connaitre quelques informations touristiques importantes. Voici tout ce que vous devez savoir !

Situé au nord de l’Amérique du Sud entre le Panama et le Venezuela, la Colombie est un pays à visiter et à découvrir. Le climat est exceptionnel sur la cote des Caraïbes et un peu frais dans les plateaux centraux et une forêt tropicale couvre une grande partie dans le sud et le sud l’est. Une bonne quantité de pluie tombe sur la plupart des région entre les mois de avril et novembre.

Les avantages de venir en Colombie sont les plages et un climat magnifique dans la zone des Caraïbes, une flore et faune remarquables et très abondantes, achats de cuir, émeraude, artisanat et broderie à bon prix, la musique, un pays à recréer avec des valeurs autres de celles actuelles, donc une responsabilité des étrangers à offrir des attitudes aimables et créatives.

Pour les inconvénients, il est inutile de vous cacher les informations et ainsi profiter des étrangers ou des touristes car ceci n’apporte pas une grande crédibilité. De plus, c’est cette malhonnêteté qui a fait en sorte de réduire considérablement la confiance du tourisme dans le passé. Donc il y a les formalités pour sortir du pays, des problèmes politiques permanents (gouvernement, paramilitaires, guérilla, drogues, villes), des policiers et armés trop visibles, des vendeurs et voleurs harcelants, des routes dangereuses avec des conducteurs peu courtois et prudents, un manque d’électricité à chaque semaine, des coupures d’Internet régulières, manque de propreté, très peu d’investisseurs étrangers, très peu d’entrepreneurs, manque de divertissement, manque d’emploi, une grande pauvreté financière ou relationnelle de toutes les classes, une deuxième langue presque inexistante pour les gens.

Par conséquent, ce pays pourrait être détruit si le tourisme et les étrangers n’apportent pas d’autre point de vue pour éveiller la conscience, car les solutions politiques, sociales ou économiques venant des gens de la Colombie n’ont pas créé, ne peuvent pas créer ou ne créeront pas autre chose que les mêmes résultats, quoi qu’ils fassent, car ils sont la cause de tout cela en toute inconscience. Et ceci n’est pas un discours politique, ce sont des faits évidents en toute objectivité.

Entrer et sortir de la Colombie

Selon votre pays d’origine, vous devez vous assurer de la documentation requise pour entrer en Colombie. Il est important également de consulter le site du gouvernement de la Colombie ainsi que le DAS (departamiento Administrativo de Seguridad) pour les lois et décret de l’immigration. Ce qu’il faut savoir est qu’il est important de respecter le temps de notre VISA et si il est expiré, nous ne pouvons pas sortir du pays sans une contravention (au moins un salaire minimum) et un sauf-conduit délivré par le DAS et ayant une échéance de 30 jours. Voir le décret 4000 pour plus d’information ou le ministère des relations extérieures de la Colombie.

Carte touristique et géographique de la Colombie

Le pays est situé au nord de l’Amérique du Sud entre la Panama et le Venezuela. Au sud par l’Équateur, Pérou et le Brésil. Cliquez sur l’image pour agrandissement.

Carte touristique et géographique de la Colombie

La température de la Colombie

Un des plus beaux pays à voir avec une température fraîche à l’intérieur à près de 15-20 degré, sur la cote des Caraïbes elle se situe comme maximum de 30-32 et un minimum de 24-26. Une saison avec plus de pluie débute vers mai pour se terminer à la fin novembre, mais assez répartie en pluie à l’intérieur et également dans la forêt amazonienne.

La population de la Colombie

Les relations étant des sujets plus ou moins subjectifs, ce domaine demeure assez sommaire. En tant que point de vue limité d’un étranger, nous observons que les gens de la Colombie ne sont pas heureux. Simplement à voir leur comportement de tous les jours dans la rue, sur la plage, magasinage, en circulation automobile, de nombreuses personnes cherchant à profiter et à dominer. Pour presque 90 % de la population, la question de survie quotidienne est bien visible et ceux ayant des diplôme d’instruction se croient supérieur à ce 90 %, mais ne font rien pour que ça change, car ils ont intérêt que ça demeure ainsi pour leur propre désir de contrôler les plus démunis. La pauvreté est un effet, une conséquence dramatique facilement observable, mais la véritable pauvreté est une cause plus profonde, soit celle du manque d’initiative pour créer des projets ou entreprises qui pourraient apporter un véritable espoir et cette initiative de liberté d’entreprise ne sera jamais enseigné à l’école ou université car les systèmes d’éducation en sont l’obstacle majeur.

Le coût de la vie en Colombie

Évidemment, tous pays qui comptent plus de 90 % de gens vivant sous le seuil de la pauvreté et des guerres civiles à n’en plus finir ont un coût de la vie assez bas en comparaison avec les pays de conscience plus élevée. Cependant, pour quelqu’un n’ayant pas beaucoup de ressources financières sécurisantes, alors ceci peut paraître immense. En 2007, le coût d’une bière est d’environ 50 cents US, un repas au restaurant accessible à plusieurs est de 1 $. Mais pour acheter un billet d’avion, ce coût est de 30 % de plus cher qu’en Amérique du Nord.

L’électricité en Colombie

De nombreuses pannes d’électricités sont observées dans les quartiers défavorisés, mais rarement dans les beaux quartiers. Est-ce voulu ? Est-ce une décision volontaire ? Le gouvernement assume beaucoup de frais dans les quartiers défavorisés, alors est-ce une façon de faire des économie ? D’autres part, des orages sont grandement présents presque partout dans le pays.

L’eau en Colombie

À Cartagena, l’eau est potable dans la plupart des quartiers non défavorisés et sauf dans la région de la Guajira sur la péninsule du nord-est, le pays reçoit de grande quantité de pluie. La malpropreté est omniprésente autour des cours d’eau où une forte habitation est localisée, mais dans l’ensemble, le pays possède de magnifiques rivières.

La connexion internet Colombie

Dans les régions ou quartiers stables et tranquilles, la connexion Internet fonctionne très bien quoique un peu lente même si les services sont de bande passante ultra rapide par câble. Les entreprises de service d’Internet ne sont pas trop à l’écoute des clients et beaucoup de travail reste à faire afin d’offrir un très bon service et rapide. Les tarifs sont plus élevés qu’en Amérique du Nord. Pour ceux désirant héberger des sites web en Colombie, n’oubliez pas que les serveurs (presque la totalité) sont aux USA, donc pour être présent dans les moteurs de recherche de la Colombie, vous devez acheter un nom de domaine avec l’extension .co sinon vous n’aurez pas de client par Internet en provenance du marché colombien.

La nourriture en Colombie

La base pour beaucoup de colombien concernant la nourriture est le riz. La friture est souvent utilisée pour accompagner le riz comme par exemple des empanadas (fritures avec des restants de viande, poulet, etc.) ou des arepas (comme des gallettes avec un contenu ressemblant aux empanadas ou avec des oeufs). Une soupe épaisse comprenant des mélanges d’aliments est fortement consommée, soit la sancocho. Les fruits et les légumes sont très présents quoique nous n’observons pas une grande habitude des gens. Le poulet est d’une grande qualité comparé avec l’Amérique du Nord et le tarif très bas. La viande comme le filet mignon (lomo fino) est trois à quatre fois moins chers. Une grande diversité de poissons fait partie des repas. Les restaurants sont très avantageux, surtout ceux au bord de la route, mais ceux ressemblant plus aux coutumes nord-américaines sont plus chers.

Les plages de la Colombie

C’est au nord du pays que nous trouvons les plus belles plages de la Colombie et dans les îles près du Nicaragua, soit à San Andres. Les eaux turquoises et transparentes sont magnifiques aux îles du Rosaire près de Cartagena, à San Andres et également près de Covenas. Cartagena, Barranquilla, Santa Marta, etc, possèdent de belles plages avec du sable brun et doux, cependant l’eau n’est pas aussi cristallines ou transparentes. Au bord du Pacifique, les plages ne sont pas aussi reconnues que sur la mer des Caraïbes.

Les achats à faire en  Colombie

Le pays possède des richesse incroyable comme les fleurs, l’artisanat et le cuir. Pour ceux aimant les bijoux, la Colombie est un des plus grand producteur d’émeraudes du monde. Ce qu’il faut tenir compte, c’est que la pauvreté apporte des réactions pour tenter de gagner plus d’argent “quand ça passe” au lieu de voir à long terme. Ainsi, il est fréquent de voir un touriste acheter un produit 3 ou 4 fois plus cher qu’une vente à un colombien. Un point important que la Colombie aura à développer est dans l’aspect de la qualité des produits fabriqués et du service extra à apporter aux clients.

Une habitude qui permet de créer de mauvaises relations se situe dans le fait qu’en Colombie, le pourboire n’est pas une réalité, alors on assiste à des relations à la clientèle sans saveur, sans sourire et sans amabilité. Ainsi, cette habitude est une des choses les plus insensée qui soit, car le contact humain est réduit à uniquement un échange froid et les étrangers qui ont cette habitude jouissent de contact plus courtois au profit des colombiens.

La sécurité en Colombie

Il y a des policiers partout, l’armée partout, alors les gens ou les politiciens disent que c’est pour une question de sécurité, en fait, si les gens avaient un autre point de vue extérieur, ils découvriraient que c’est exactement le contraire qui se passe. Lorsqu’on arrive dans un pays et qu’on voit plein de policiers et d’armée, on arrive simplement à une conclusion toute simple, qu’il doit y avoir beaucoup de problèmes de sécurité pour justifier autant de gens ! Mais les colombiens ne savent pas voir avec discernement et avec des faits, alors ils répondent selon de vieilles habitudes enseignées ou conditionnées et non selon une pensée plus éveillée et sans distorsion de la vérité.

En fait, ils disent qu’il y a la guerilla, les para-militaires, mais ces groupes ne sont pas dans les villes touristiques ou autres régions peuplées ? Alors pourquoi autant d’employés du gouvernement pour la sécurité ? Est-ce possible qu’inconsciemment ils créent des problèmes afin de justifier plus de travail ? La sécurité n’existe pas en Colombie, alors pour un étranger, il est préférable de demeurer dans les villes touristiques ou les grandes villes.

Quels sont les divertissements en Colombie ?

Très peu de divertissement existent en Colombie compte tenue de niveau de vie des gens qui utilisent leur vie pour tenter de simplement survivre. Les Colombiens passent beaucoup de temps devant la télévision et lorsqu’ils sont en groupe familiaux ou amicaux, rares sont ceux qui sortent de l’argent pour offrir quelque chose à boire ou à manger. C’est inexplicable combien ils attendent qu’un autre se compromettent avant eux et l’autre également va attendre, donc très peu d’initiative aimable dans les relations sociales. Les gens ont peur de sortir de l’argent, ils préfèrent profiter des autres.

Mais quand ils décident d’acheter quelque chose, alors une bouteilles de rhum, de whisky ou d’aguardiente de basse qualité est utilisée pour prendre un petit verre pur qui fera plus d’effet. La Colombie est un pays où les gens sont très malheureux et les divertissements très très peu visibles, ils sont en général pour les étrangers. Par exemple, l’élection de miss Colombia en novembre demeure un évènement très très populaire et la musique vallenato (groupe de musicien typique) demeure un divertissement en grande demande tout comme la musique salsa.

Quels sont les investissements et entreprises en Colombie ?

Investir en Colombie est un grand risque, car on assiste à des fermeture de banques, ce qui nous informe d’une grande pauvreté économique. Le crédit est très difficile et alors des millions de gens utilisent le prêt quotidien à 20 % d’intérêt mensuel. Les banques disent que c’est risqué de prêter aux gens, mais ils n’ont pas d’autres points de vue extérieurs. En fait, c’est beaucoup plus risqué de ne pas prêter de l’argent.

Avoir une entreprise avec des employés payés au salaire minimum est évidemment ce qui se passe, et ce salaire minimum est de 460.000 pesos par mois (septembre 2007), donc environ 225 $ US. Imaginez qu’aucun pourboire est dans les habitudes, alors on ajoute des problèmes de pauvreté et comme solution immédiate, les colombiens cherchent à profiter, à voler, etc. afin de pouvoir survire.